Astuces contre le mal des transports

Astuces contre le mal des transports

Envie de lutter contre le mal des transports ? Voici des explications et conseils le comprendre et bien le gérer.


Toby a mal au cœur sur les manèges, Anna a toujours la nausée en avion et la seule pensée d’un bateau la fait virer au vert. Que ce soit une première fois en avion, en train ou simplement en voiture, Envie de Plus vous donne quelques conseils pour lutter contre le mal des transports et partir tranquille en vacances.

Personne n’est immunisé contre le mal du voyage. Il suffit de certains stimuli pour provoquer cette sensation de nausée et de vertige chez n’importe qui.

Certaines personnes sont toutefois plus sensibles que d’autres. D’après le centre américain de contrôle et de prévention des maladies, les enfants âgés de 2 à 12 ans sont les plus vulnérables. Les femmes semblent également plus touchées, en particulier lorsqu’elles sont enceintes, ont leurs règles ou suivent des traitements impliquant hormones.

Ce guide vous sera utile si un membre de votre famille souffre régulièrement du mal des transports. Voyons avec vous de quoi il s’agit, quelles en sont les causes, les risques, comment le traiter et l’éviter.

Qu’est-ce que le mal des transports ?

Le mal des transports est un trouble de l’équilibre qui se traduit principalement par des nausées, et est provoqué par les mouvements d’une voiture, d’un avion ou d’un bateau. Le mal de mer, le mal de voiture et le mal de l’air sont autant de formes du mal des transports.

Quelles sont les causes du mal des transports ?

Le mal des transports est lié à la perception de l’équilibre par le corps. Les récepteurs sensoriels suivants lui fournissent une foule d’informations sur vos mouvements et votre position dans l’espace :

  • L’oreille interne : elle contrôle la direction des mouvements et la position dans l’espace.
  • Les yeux : ils observent l’endroit où se trouve le corps et la direction des mouvements.
  • La pression sur la peau, les capteurs musculaires et articulaires : ils ressentent les parties du corps en contact avec le sol et les mouvements, leurs relations mutuelles et les rapports à la pesanteur.

Le système nerveux central (le cerveau et la moelle épinière) traite ces informations. Le mal de transports survient lorsque le système nerveux central reçoit des informations contradictoires de plusieurs récepteurs sensoriels. Si par exemple, vous lisez en voiture, votre oreille transmettra le mouvement de la voiture, mais vos yeux ne verront que les pages statiques du livre. C’est source de confusion pour le système nerveux central, et c’est cela qui déclenche la nausée.

Qui est sujet au mal des transports ?

Le mal des transports est assez fréquent, et la plupart d’entre nous y a déjà été confronté. Bien qu’il soit plus fréquent chez les jeunes enfants, le mal du voyage disparaît généralement en grandissant.

Une sensibilité particulière du centre de l’équilibre dans l’oreille interne semble être héréditaire, car certaines familles souffrent davantage du mal des transports que d’autres. Les personnes qui souffrent souvent du mal de voiture, par exemple, ont une forte probabilité d’être sensibles à tous les types de transports.

Commandez gratuitement votre doseur de lessive !

Commandez gratuitement votre doseur de lessive !

Une seule commande est autorisée par an. Veuillez prévoir un délai de livraison d'au moins 6 semaines.

Echantillon séléctionné
Déselectionner cet échantillon
Échantillon déjà commandé

Signes et les symptômes du mal des transports ?

  • La nausée
  • Les vomissements
  • Les vertiges
  • La transpiration
  • L’inconfort
  • La pâleur
  • Les sueurs froides

Comment traiter le mal des transports ?

Les antihistaminiques sont souvent utilisés pour éviter et traiter le mal des transports, parce qu’ils atténuent la stimulation de l’oreille interne. Ces médicaments ne sont toutefois efficaces que s’ils sont pris avant les premiers symptômes.

S’allonger et boire quelques gorgées d’eau, jusqu’à une sensation normale de l’estomac, peut également aider. Si c’est possible, essayez de dormir pour éviter le mal des transports. Certaines personnes sont soulagées par le gingembre (disponible en gélules) ou des pastilles à la menthe, qui luttent contre les nausées mais ne permettent pas d’éviter le mal du voyage.

Quel est le résultat du mal de voiture ?

Le mal de voiture est généralement un trouble désagréable mais passager. Certains voyageurs peuvent toutefois être vraiment malades. Les symptômes du mal des transports s’atténuent généralement dès que le mouvement s’arrête, et disparaissent après quatre heures. Certaines rares personnes ressentent encore un inconfort pendant quelques jours.

Peut-on éviter le mal des transports ?

Pour les personnes sujettes au mal des transports, voici quelques stratégies à essayer :

  • Positionnez-vous de manière à ce que vos yeux voient le même mouvement que celui ressenti par votre corps et votre oreille interne. En voiture, prenez place à l’avant, regardez le paysage devant vous. En bateau, allez sur le pont, et regardez l’horizon. En avion, choisissez un siège près d’une fenêtre, et regardez dehors.
  • Positionnez-vous de sorte à être le moins gênée possible par le mouvement : demandez au conducteur de la voiture ou du bus de rouler plus lentement. Prenez place au milieu du bateau ou de l’avion (au niveau des ailes).
  • Ne lisez pas et ne faites aucune activité impliquant une concentration proche de votre champ de vision.
  • Veillez à ne pas regarder vers l’arrière.
  • Ne regardez et ne parlez pas à une autre personne sujette au mal des transports.
  • Essayez d’avoir un peu d’air frais : une fenêtre entrouverte dans la voiture, un tour sur le pont du bateau…
  • Évitez les plats relevés et gras, les boissons alcoolisées et gazeuses pendant votre voyage, et durant les 24 heures qui précèdent.
  • Avant et pendant le trajet, mangez léger. Un repas léger, composé principalement de glucides, apaise l’estomac.
  • Veillez à dormir suffisamment la veille du départ, et ne partez pas si vous ne vous sentez pas bien, ou pas assez reposée.
  • Évitez de voyager en bateau.
  • Évitez les attractions foraines, surtout celles qui tournent en rond.
  • Prenonez des médicaments contre le mal des transports avant le début du voyage, selon les recommandations de votre médecin ou de votre pharmacien.

Quand appeler le médecin ?

En général, le mal du voyage est bénin et on peut le traiter soi-même. Si vous ou votre enfant en souffrez particulièrement, ou si cela s’aggrave, demandez conseil à votre médecin. En cas de vomissements, vous pourrez vous occuper facilement des vêtements grâce à la lessive Ariel .

Et vous, quelles sont vos astuces contre le mal des transports ?

Veuillez confirmer vos informations personnelles.

Veuillez compléter les informations ci-dessous afin de finaliser votre demande.

moi c'est quand je lies en voiture que je suis pas bien et mes enfants c'est pareil alors du coupon évite un maximum

  • Dénoncer

Pour moi le bateau est un calvaire, j'arrive même a être malade sur un bateau pneumatique à la mer! Testé un médicament homéopatique, bien connu pour le mal des transport et enfin je peux prendre le bateau sans souci, ça marche vraiment ! Pour le coup du sparadrap proposé par Buchot j'en avais déjà entendu parlé mais pas testé.

  • Dénoncer

quand mon enfant etait jeune il craignait beaucoup le mal des transport on ne voyageait jamais quand il avait faim il prenait toujours une petite collation avant le départ

  • Dénoncer

Malheureusement, il n'y a pas grand chose à faire... Je suis malade dans les transports depuis bébé et cela s'est calmé quand j'ai conduit (soit vers 18 ans). Mais, pour le train et le bateau, voire l'avion, ce n'est pas forcément plaisant de voyager. Il existe malgré tout de l'homéopathie contre le mal des transports : jamais testé en ce qui me concerne mais pourquoi pas vous ?

  • Dénoncer

J'ai placé un morceau de sparadrap sur le nombril pour un long voyage en car, et cela a fonctionné.

  • Dénoncer

Lessive

Ariel Liquide

Ariel

€1,60

de réduction immédiate en caisse*

https://www.enviedeplus.com/ma-maison/Linge/produit/ariel/ariel-lessives-liquides

à valoir sur l'achat d'une lessive Ariel Liquide

Pour imprimer vos bons de réduction, connectez-vous à un ordinateur relié à une imprimante
Bon de réduction déjà imprimé

Protège-Slips

Always Dailies

Always

€0,80

de réduction immédiate en caisse*

https://www.enviedeplus.com/forme-bien-etre/Questions-de-femmes/produit/always/always-dailies-freshness-pantyliners

à valoir sur l'achat de Protèges-Slips Always Dailies.

Pour imprimer vos bons de réduction, connectez-vous à un ordinateur relié à une imprimante
Bon de réduction déjà imprimé

Protège-Slips

Always Discreet

Always Discreet

€1,00

de réduction immédiate en caisse*

https://www.enviedeplus.com/forme-bien-etre/sante-feminine/produit/always-discreet/protege-slip-always-discreet

à valoir sur l'achat de Protège-Slips Always Discreet

Pour imprimer vos bons de réduction, connectez-vous à un ordinateur relié à une imprimante
Bon de réduction déjà imprimé