Pampers et l'unicef : 3 temoignages d’espoir

Pampers et l'unicef : 3 temoignages d’espoir

Depuis 2006, Pampers aide l’Unicef à lutter contre le tétanos des mères et des nourrissons. Les campagnes de vaccinations sont menées aujourd’hui dans une vingtaine de pays. Après avoir évoqué la mobilisation sur le terrain, la situation en République Centre Africaine, Envie de Plus revient cette semaine avec trois témoignages de sages-femmes. Chacune d’elles participe à l’opération dans son propre pays.


Birmanie
Than Than Khine, une sage-femme qui parle aux mères

Le village de Kyee Hnote Thee est situé à trois heures de la ville de Buthidang et n’est accessible que par bateau. Lors de la campagne de vaccination, l’école primaire est transformée en centre médical. Quelques 300 femmes et leurs bébés attendent de recevoir le vaccin. « C’est en parlant à ces mères, que peu à peu, je les ai convaincues de l’importance pour elles et leurs enfants d’être protégées du tétanos », explique Than Than Khine, la sage-femme. Faute d’accès aux soins et à l’éducation, les familles ignorent souvent tout de cette maladie et de ses symptômes.

Niger
Khatouma Douada, une sage-femme qui vainc les peurs

Dans le district de Téra au Niger, le tétanos est responsable de 14% des décès de nourrissons de moins d’un mois et de 5% des mères. Ici, il faut d’abord vaincre la méfiance et la peur du vaccin. « Au début, certaines se méfiaient et pensaient que le vaccin pouvait les rendre, elles et leurs filles, stériles », raconte Khatouma Douada, la sage-femme. Chaque jour, celle-ci s’emploie à sensibiliser la population. Elle n’hésite pas se joindre aux rassemblements tels les fêtes et les mariages pour expliquer les bienfaits du vaccin.

Côte d’Ivoire
Bernadette Kah, sage femme qui accompagne les mamans

Sabra, future maman ivoirienne, n’a bénéficié d’aucun suivi médical pendant sa grossesse. Elle arrive à la clinique Abodo Kennedy d’Abidjan quelques minutes seulement avant d’accoucher. Grâce à l’Unicef, Sabra est vaccinée gratuitement contre le tétanos. « Elle bénéficiera d’ici quelques jours d’une seconde injection anti-tétanique pour la protéger, elle et son nouveau-né », explique Bernadette Kah, sage femme impliquée dans la campagne de vaccination du gouvernement ivoirien.

Des vies sauvées grâce à Pampers et l’Unicef
Entre 2007 et avril 2010, Pampers a financé 300 millions de doses de vaccins contre le tétanos. L’opération a donc permis de protéger 100 millions de mères et leurs bébés.

Ainsi, nous mamans, pouvons agir et aider ces femmes d’Afrique ou d’Asie qui n’accèdent pas aux soins, qui ont peur du vaccin, qui accouchent dans de mauvaises conditions d’hygiène. Et qui peuvent encore contracter le tétanos. Par l’achat de produits du quotidien, par un simple geste, on s’engage à notre manière auprès de l’Unicef et des marques partenaires de l’opération pour éliminer ce fléau.

Registration

Devenez membre d’Envie de Plus et profitez d’offres exclusives !

Devenez membre

Veuillez confirmer vos informations personnelles.

Veuillez compléter les informations ci-dessous afin de finaliser votre demande.