Bureau, collège, maison : comment lutter contre les injustices quotidiennes ?

Champions au Quotidien
23/06/2021

Bureau, collège, maison : comment lutter contre les injustices quotidiennes ? 

Dans les transports, à l’école, au bureau ou en ligne, nous pouvons tous changer la société au quotidien. Voici des idées concrètes pour apprendre à reconnaître les situations d’injustice, et y remédier.

#1 Au bureau, aider un collègue en surmenage

Apprenons à reconnaître un collègue en surmenage (stress, vide émotionnel, déconnexion ou simple mal de dos). Puis, allons lui parler, lui proposer de l’aide ou simplement lui changer les idées autour d’un café, ou d’une courte marche en plein air.

Le saviez-vous ? 36% des Français ont déjà fait « burn-out », qui se caractérise notamment par une baisse de l’appétit, un mauvais sommeil ou un sentiment d'inutilité.

#2 À l’école, écouter un camarade isolé

Au collège ou au lycée, apprenez à vos enfants à reconnaître un camarade isolé, en situation de handicap ou victime de discrimination. Encouragez-les à leur parler, et surtout à les écouter. Selon une étude de l’OCDE menée en 2013 sur des élèves âgés de 15 ans dans les 34 pays, la France était le pays européen le plus affecté par le déterminisme social. Point important de l'étude, internationale, cette inégalité entraîne une dégradation du niveau de tous les élèves, y compris des meilleurs.

Le saviez-vous ? En France, le poids de l’origine sociale sur les performances des élèves de 15 ans a augmenté de 33 % depuis 2002.

#3 Dans les transports, réagir en premier

Jusqu'à 55% des femmes en Europe ont déjà été victime d’au moins une aggression à caractère sexuel depuis leur 16 ans. Si vous êtes témoin d'une agression, utiliser le numéro d’urgence des transports, ou tirer la sonnette d'alarme pour faire arrêter le train ou le métro.

Le saviez-vous ? Selon Franceinfo en 2015, 100% des femmes sont victimes de harcèlement sexiste ou d'agression sexuelle dans les transports en commun au cours de leur vie.

#4 Entre amis, préserver le dialogue

En cas de propos déplacés ou racistes, Amnesty International conseille d’expliquer à un ami en quoi ces propos vous heurtent et ce qu'ils vous font ressentir. Une autre technique consiste à demander à un ami d'approfondir son point de vue pour ne pas entrer en confrontation, mais chercher au contraire plus de dialogue. Enfin, garder un ton calme pour apaiser le débat, et faire preuve de compréhension permettrait de l’amener à faire preuve d’empathie.

Vous avez un jardin ?

Vous avez de quoi faire pour initier votre petite tribu à l’horticulture !

Pourquoi ne pas commencer par arroser ensemble les plantes qui doivent déjà s’y trouver ? Vous avez des arbres fruitiers ou un potager ? Munissez-vous d’un panier et allez faire votre récolte ! C’est toujours bien de leur rappeler qu’il pourrait y avoir une tarte à la clé… Vous avez trouvé une châtaigne sur le chemin ? Proposez-leur de la planter, dans quelques années vous aurez un nouveau châtaignier à admirer. Si c’est au printemps que vous vous lancez, ça marche aussi très bien avec les noyaux de cerises tombés par terre. S’il y a des mauvaises herbes aux pieds de vos rosiers, vous savez à qui les confier...Les enfants adorent les arracher, et pour vous, c’est une corvée de moins. Jardiner avec ses enfants c’est du gagnant-gagnant. Vous pouvez même investir dans un kit de jardinage pour enfants ! Ils auront tous les bons outils pour s’adonner à leur nouvelle activité.

Vous avez un balcon ?

Beaucoup de citadins vous envient ! Pourquoi ne pas se lancer dans la création d’un potager en semant des graines de radis ou de tomates cerises dans de jolis pots ? Les petits (comme les grands) seront plus que ravis quand l’heure de la cueillette sonnera. Vous pouvez très bien emporter des plantes aromatiques pour les installer à côté de votre potager. Ça fera son petit effet à coup sûr...

Et si vous n’avez rien de tout ça...

Ne jetez pas vos déchets de ce midi ! Avec les pépins de melon ou le noyau d’avocat du déjeuner vous pouvez faire des merveilles. Il suffit juste de savoir les faire germer. Un peu d’eau et de patience, c’est tout ce dont vous aurez besoin.

Obtenir un avocatier, un jeu d’enfants : après avoir lavé votre noyau, piquez-le sur sa largeur de 4 cure-dents et mettez-le dans un verre d’eau dans lequel uniquement le bas du noyau trempera. Changez régulièrement l’eau et au bout de quelques semaines (de quoi mettre la patience de vos enfants à rude épreuve), magie, votre plante commencera à apparaître !

Notre petite astuce en plus : l’avocat peut vivre dans l’eau si vous y ajoutez des nutriments. Exposé dans un beau vase transparent, vous verrez évoluer ses racines pour une déco 100% green. Même plus besoin de terre pour faire du jardinage !


#5 Sur les réseaux sociaux, alerter

Escroquerie, incitation à la haine, propos racistes ou xénophobes doivent toujours faire l’objet d’un signalement. Quant aux situations nécessitant un secours d'urgence immédiat, elles doivent être signalées aux services de secours depuis votre téléphone. Sur Facebook, pour 10 000 visionnages de contenus de tout type dans le monde entier entre juillet et septembre 2020, ce sont entre 10 et 11 contenus qui ont été considérés après coup comme haineux (racisme, sexisme, antisémitisme, etc.).

Le saviez-vous ? Depuis 2009, les internautes français peuvent signaler les messages et contenus illicites sur la plate-forme française PHAROS.

Dans les transports, au bureau, à l’école ou entre amis : voici quelques réflexes simples à adopter pour faire la différence au quotidien.

Vous souhaitez plus de solutions concrètes ? Voici les secteurs où vous pouvez avoir un impact facilement !

  • Planète
  • Solidarité
  • Egalité & Inclusion