Pourquoi acheter en vrac ?

Famille
27/05/2021

Pourquoi acheter en vrac ?

Chaque européen produit 173 kg de déchets d’emballage par an. Et sur plus de 400 millions de tonnes de plastique produites dans le monde chaque année, 158 millions sont utilisées par le secteur de l’emballage, principalement à usage unique. Mais avec les courses en vrac, nous pouvons réduire la pollution plastique, éviter le gaspillage alimentaire, mais aussi favoriser les circuits courts et faire des économies !

#1 Le vrac évite le gaspillage alimentaire

Le gaspillage alimentaire est aujourd’hui responsable de 10% des déchets. Or le vrac consiste à acheter des produits au poids : thé, des fruits à coques, des légumineuses, des féculents, des cosmétiques, ou encore des produits ménagers comme de la lessive ou du savon. En raisonnant notre consommation, le vrac nous évite donc d’abord le gaspillage.

Le saviez-vous ? Les achats alimentaires représentent la part principale des achats en vrac, suivis par les produits cosmétiques, d’entretien et enfin par les accessoires.

#2 Le vrac réduit la pollution

Un commerce de vrac économise en moyenne 1 tonne d’emballage par an, et une étude de l’association Zero Waste prévoit que les magasins en vrac auront économisé 5 500 tonnes d’emballages en 2023. Pour couronner le tout, le marché des emballages solides et réutilisables pourrait augmenter de plus de 700 millions d’ici 2024 en Europe.

Le saviez-vous ? En Europe, 25,8 millions de tonnes de déchets plastiques sont produites chaque année, et 60% proviennent des emballages.

#3 Le vrac est moins cher

Selon l’Agence de la Transition Écologique (Ademe), le vrac est de 10% à 45% moins cher pour des produits équivalents. Et selon le réseau Day by Day, leader du vrac en France, de 5 à 30% inférieurs à ceux des marques nationales. Selon les fondateurs de Pieter Pot, l’un des leaders du vrac aux Pays-Bas, cela est dû à la réduction de la distance entre les producteurs et les consommateurs.

Le saviez-vous ? Selon Que Choisir, les fruits secs (amandes, noix de cajou) sont 21% moins cher et les légumineuses, 18% moins cher.

#4 Le vrac est hygiènique

Selon une étude de UFC - Que Choisir portant sur 14 mélanges composés d’amandes, noisettes, raisins secs et de noix de cajou en épiceries et dans de grandes enseignes françaises, il n’y a pas de contaminant dans les produits en vrac. Et en Belgique, selon l'Agence Fédérale pour la Sécurité Alimentaire, les règles d'hygiène que les vendeurs de vrac doivent appliquer sont les mêmes que pour les denrées emballées.

Le saviez-vous ? À la maison, il est recommandé de laver régulièrement ses contenants en les trempant dans l’eau bouillante.

#5 Le vrac soutient les producteurs et locaux

Selon une récente étude européenne, les commerces de vrac préfèrent s'approvisionner auprès de producteurs locaux. En effet, plus la distance entre le commerce et le producteurs s’accroît, plus la quantité de produits décroît.

Le saviez-vous ? Une consommation est locale dans une distance d’environ 100 à 250 kilomètres autour du domicile.

#6 Les grandes enseignes s’y mettent

Au-delà des quelque 680 commerces spécialisés, 71% des supermarchés et hypermarchés en France proposent déjà un rayon dédié au vrac. Et aux Pays-Bas, c’est la chaîne néerlandaise EkoPlaza qui a lancé pour la première fois dans le monde des allées sans plastique, avec plus de 700 produits. De manière générale, les hyper et supermarchés représentent déjà 50% des ventes en vrac.

Le saviez-vous ? En France, les supermarchés français de plus de 400 m2 devront consacrer 20% de leurs rayons au vrac en 2030.

Le saviez-vous ? Fin 2025, 65% du poids de tous les déchets d'emballage seront recyclés en Europe (2018/852)

#7 Loop

En 2019, TerraCycle, leader mondial du recyclage, a convaincu 25 entreprises de créer Loop, dont le groupe Procter & Gamble (Herbal Essences, Ariel). En France, Carrefour s’est associé à la plateforme Loop pour vendre des produits de grandes marques dans des emballages en verre ou en carton, en version consignée en magasin ou en ligne sur le site https://loopparcarrefour.com/. Après la commande et la consommation, un transporteur vient récupérer les emballages vides pour les laver, les stériliser, et les remplir à nouveau !

Réduire ses déchets, favoriser l’économie locale ou faire des économies : voici donc quelques bonnes raisons d’essayer les courses en vrac.

Vous souhaitez plus de solutions concrètes ? Voici d’autres secteurs où vous pouvez avoir un impact facilement !

  • Planète
  • Solidarité
  • Egalité & Inclusion