Une fête réussie dans mon jardin : j'assure !

Une fête réussie dans mon jardin : j'assure !

Pour la fête de la Musique ou de la Saint-Jean, on reçoit dans notre jardin. Mais pour que la nuit soit réussie, mieux vaut tout prévoir. Petit inventaire de ce qu’il ne faut pas oublier.


Des chaises pour tout le monde
Au regard du nombre d’invités, on fait l’inventaire dans la maison : chaises, tabourets, poufs… Pour une version pique-nique : on prévoit plaids, vieilles nappes, vieux draps ou serviette de plage pour s’asseoir ; des gros coussins, poufs, matelas de piscine (gardés des dernières vacances) pour se prélasser ; de petits oreillers pour les plus jeunes qui commenceraient leur nuit à la belle étoile.

On pense au soleil
En cette période de l’année où les jours sont les plus longs, la lumière peut encore être très vive à 20h30. Du coup on ne fait pas l’impasse sur le parasol. S’il est orientable, on le déplacera en fonction de l’avancée du soleil ; s’il est déporté, on réfléchira à l’installer dans un endroit où, quelle que soit l’heure, il nous fasse toujours de l’ombre. Enfin, si on a la chance d’avoir un jardin arboré, on profitera de nos « parasols naturels » pour installer nos invités à l’ombre.

De la fraîcheur pour les plats
Chaleur et plats en extérieur ne font pas bon ménage. A défaut d’un frigo en sous-sol et pour s’éviter des allers-retours dans la maison, on prévoit quelques glacières afin de garder les aliments au frais. Rappel: les pains de glace se posent au dessus des aliments car le froid descend (alors que la chaleur monte).
On peut aussi placer les boissons dans des bassines ou des seaux remplis de glace pour ne pas qu’elles réchauffent sous la température extérieure.

On se protège des insectes
Une fois les plats posés sur la table, la guerre aux insectes est déclarée. Quelques idées pour remporter la victoire :
- la parade écolo : un peu de miel dans un bocal placé à quelques mètres de notre festin suffira à détourner l’attention des mouches et guêpes ; des tranches de citron disposées sur la table tiendront les fourmis à distance ; des clous de girofle posés ça et là feront fuir les abeilles.
- la parade bricolo : avec quelques branches, un peu de fil de fer, du filet de moustiquaire, on s’amuse à fabriquer de petits garde-manger pour protéger les mets les plus convoités par les insectes.
1. On ramasse 8 branches fines d’env. 25 cm (longueur à adapter en fonction du diamètre de ses plats ; on peut aussi utiliser des bâtons, des cuillères en bois ou de petits tuteurs pour plantes).
2. On attache 3 d’entre elles en tortillant du fil de fer, comme si on réalisait un cadre auquel il manquerait un côté (ou une forme de U renversé). Même chose avec 3 autres branches.
3. Nos deux petits « cadres » prêts, on les relie par le haut avec les deux branches restantes de façon à faire la structure d’un cube.
4. Pour terminer, on recouvre le « cube » d’un peu de filet de moustiquaire.

Registration

Devenez membre d’Envie de Plus et profitez d’offres exclusives !

Devenez membre

On pense à la lumière
Passé 22h, il fait nuit. Pour ne pas à avoir à finir son assiette en se demandant ce que l’on mange, on pense à installer bougies, chauffe-plats, torches et pourquoi pas guirlandes lumineuses.
L’idée déco : accrocher des lampions dans les arbres ou au bout de bâtons, façon retraite du 14 juillet. Pour des raisons de sécurité, on en choisira des électriques (qui fonctionnent sur piles) ou des solaires.
L’idée pratique : choisir des bougies ou des torches à la citronnelle pour éloigner les moustiques.
L’idée amusante : disposer à la façon d’une allée sinueuse, de petits galets phosphorescents (env. 14 € les 200g) qui nous aideront à retrouver le chemin de la maison à la façon du petit Poucet. On en met également sur le bord des marches, afin de prévenir les plus étourdis du danger.

De la musique, mais pas trop fort
Inutile de ressortir les enceintes du mariage de la cousine Lulu, au risque de se mettre tous les voisins à dos. Un fond sonore, oui, une ambiance boîte de nuit, non. D’ailleurs la loi recommande le silence après 22h.
Pour la musique, on se contente donc des enceintes de notre PC ou de la station d’accueil de notre MP3.

On prévient les voisins
Surtout, on n’oublie pas de prévenir nos voisins qu’il y aura un peu d’animation dans le quartier, mieux : on les invite à participer à la soirée. Plus on est de fous…

Vous êtes devenue la reine des soirées réussies dans votre jardin ? Quels sont les détails à ne pas oublier, les animations qui plaisent à coups sûrs, les petits plus qui font de ces soirées des moments inoubliables ? Venez témoignez sur le forum !

Veuillez confirmer vos informations personnelles.

Veuillez compléter les informations ci-dessous afin de finaliser votre demande.