Communication parent-enfant : les aider à s'exprimer

DesktopImage
0
Comprendre son enfant ou son ado peut vite devenir un vrai casse-tête : quelques conseils pour mieux communiquer avec vos enfants.

Comprendre son enfant ou son ado peut vite devenir un vrai casse-tête. Mais quelques astuces simples peuvent vous aider au quotidien.

Qu'il s'agisse de la petite dernière qui n'est pas encore capable d'exprimer clairement ses émotions, ou du plus grand qui refuse de discuter avec vous, retrouvez nos conseils pour mieux communiquer avec vos enfants, quel que soit leur âge.

Communication parent-enfant : de 2 à 12 ans

Qui n'a jamais demandé à son enfant ce qui n'allait pas et obtenu pour seule réponse : « Je ne sais pas » ? Cela peut être extrêmement frustrant, c'est pourquoi il est conseillé de poser des questions précises. Plutôt que de lui demander « L'école s'est-elle bien passée aujourd'hui ? », optez plutôt pour « Avec qui as-tu joué ? ». En matière de communication parent-enfant, une chose est sûre : il vaut mieux privilégier les discussions en tête à tête (dans la voiture, en rentrant de la garderie ou de l'école, par exemple) et bien prêter attention à ses réponses. Cela montre qu'il est important pour vous. Évitez aussi de lui couper la parole, et veillez à parler chacun votre tour.

Il est également essentiel de partager des activités ensemble. La bonne idée ? Lire un livre à deux ! Non seulement votre enfant enrichira son langage et sa manière de communiquer, mais cela montre également que vous êtes disponible. Tenez compte du développement de votre enfant : les études montrent que jusqu'à 1 enfant sur 10 aurait des difficultés d'élocution et de langage. Alors, n'hésitez pas à demander l'avis d'un expert si vous remarquez que votre petite tête blonde ou brune peine à construire ses phrases.

C'est bien connu : les enfants reproduisent ce que leurs parents font. Alors, pour comprendre votre enfant, essayez déjà de comprendre vos propres rapports avec les membres de votre famille ou avec vos amis. Élevez-vous souvent la voix ? Interrompez-vous les autres quand ils parlent ? Faites également attention lorsque vous vous adressez à votre tribu : par exemple, évitez de commencer une discussion par une question, cela risquerait de les mettre sous pression. Et lorsqu'ils s'expriment ou disent quelque chose de surprenant, essayez de rester calme et ouvert pour engager le dialogue.

Et parce que la communication parent-enfant n'est pas qu'une question de mots, portez aussi attention à votre langage corporel !

Communication parent-enfant : comprendre son ado

Il est tentant de bombarder votre ado de question dès qu'il franchit le seuil de la porte - mauvaise idée ! Mieux vaut attendre qu'il entame lui-même la conversation avec vous ; de cette façon, il ne se sentira pas oppressé. Et adoptez leurs moyens de communication favoris : s'ils aiment envoyer des messages sur WhatsApp, peut-être serait-il temps de télécharger l'application sur votre téléphone portable ? Car vous aurez beau insister pour qu'ils vous appellent à la maison, beaucoup d'adolescents restent réticents à cette forme de communication.

Un élément indispensable de la communication entre parents et enfants est l'intimité, en particulier quand ces derniers deviennent grands ! Laissez-leur de l'air : s'ils pensent que vous espionnez leur boîte mail ou leurs appels téléphoniques, ils se refermeront sur eux-mêmes. Mais vous pouvez leur demander quelle musique ils écoutent, quels artistes ils suivent, et pourquoi cela leur plaît. Cela pourra vous aider à mieux comprendre votre ado et à créer un lien avec lui.

Et comme parfois, parler ne suffit pas, vous pouvez l'aider à remédier à quelque chose qui le dérange vraiment, comme les boutons ou les pellicules par exemple. Ne vous moquez surtout pas d'eux – les ados sont souvent susceptibles. Au contraire, donnez-leur une solution. Vous pouvez par exemple déposer un flacon de shampooing antipelliculaire Head&Shoulders ou un nettoyant pour le visage dans leur salle de bain sans dire un mot, au risque de les embarrasser.

Vous pouvez également encourager votre ado à exprimer ses émotions, même si ce n'est pas avec vous. S'il aime écrire, suggérez-lui de commencer un journal intime. Mais ne le lisez jamais, ou vous perdriez définitivement la confiance de votre enfant !

Et vous, quelles sont vos astuces pour communiquer plus facilement avec vos enfants ?

0

Ajouter votre commentaire