Monodiète pomme : réussir la diète et l’après-diète

Monodiète pomme : réussir la diète et l’après-diète

0
Mettre l’organisme au repos pour quelques jours, sans s’affamer : c’est le principe d’une monodiète. Voici comment bien gérer la monodiète.

Le jeûne est pratiqué dans différentes cultures, ou pour des raisons médicales, depuis toujours. En théorie, le jeûne serait un bon moyen de « remettre l’organisme à zéro », de « détoxifier » l’organisme, de réduire les inflammations. Le jeûne peut cependant effrayer : ne rien manger pendant des jours alors qu’il faut se déplacer, travailler, s’occuper des enfants…

Une alternative intéressante pour découvrir cette « discipline » peut être la monodiète. Il s’agit de se limiter à un seul aliment (un aliment « sain », comme un fruit ou un légume, pour chercher les mêmes effets, mais sans la sensation de faim qui peut parfois accompagner les premières heures ou les premiers jours de jeûne. La monodiète aiderait à limiter le travail du foie, des reins, des intestins. Par ailleurs, la monodiète va influer sur la silhouette. Il ne s’agit pas forcément de perdre du poids, mais de se sentir plus léger∙e, affiné∙e, « dégonflé∙e ».

La pomme : l’alliée rêvée pour une monodiète

La pomme est un fruit du quotidien. Bon marché et goûteuse, elle est facile à trouver et pleine de bienfaits. La pomme est riche en pectine, en vitamine C, en antioxydants, en potassium et en magnésium. Elle stimulerait le système immunitaire et contribuerait à lutter contre l’apparition de maladies.

Ce qui fait de la pomme un bon choix d’aliment pour la monodiète. Comment procéder ? Consommez 3 pommes le matin, 1 pomme à 10h, 3 pommes le midi, 1 pomme à 16h, et 3 pommes le soir. Buvez de l’eau et des tisanes à volonté.

Quelle durée pour ma monodiète pommes ?

La monodiète peut se pratiquer 3 jours à la suite, avant de reprendre progressivement une alimentation variée ; ou encore un jour par semaine. En revanche, demandez conseil à votre médecin avant de commencer, et évitez ce « régime » monodiète si vous avez des problèmes de diabète.

Durant les premiers jours, il est possible que votre haleine soit un peu chargée : un bon brossage des dents sera votre meilleur allié.

Des recettes à la pomme pour une monodiète pas monotone

Le principal ennemi, durant une monodiète, c’est la lassitude. Mais la pomme est un aliment très versatile, et son petit goût sucré lui donne une dimension gourmande qui va vous aider à apprécier vos jours de monodiète. Bien sûr, vous pouvez les croquer telles quelles ! Mais voici des idées de recette à la pomme pour varier le quotidien durant votre monodiète.

  1. La compote de pommes : faites cuire les pommes (jusqu’à ce qu’elles soient molles, ou encore croquantes si vous aimez la texture avec un peu de « mâche ») dans de l’eau, avant de les mixer ou de les écraser à la fourchette. Vous pouvez parfumer la compote à l’eau de fleur d’oranger, à la cannelle, à la vanille…
  2. Les pommes au four : faites cuire les pommes au four dans un plat avec un fond d’eau, sans le trognon. Vous pouvez les saupoudrer de vanille, par exemple, ou de cannelle.
  3. Les chips de pommes : épluchez, épépinez et tranchez finement les pommes, étalez-les sur du papier sulfurisé, et faites-les sécher à four doux jusqu’à ce que toute l’humidité soit évaporée – les chips de pommes se conserveront plusieurs semaines dans une boîte hermétique.

Et vous, avez-vous déjà testé la monodiète ?

0

Ajouter votre commentaire