Allergie ou rhume de printemps ?

allergie-rhume-de-printemps
0
Envie de reconnaitre si c'est un rhume des foins ou un rhume de Printemps dû aux changements de température ? Voici des indices.

Allergie ou rhume ?

Eternuements, nez qui coule : pas de doute c'est le Printemps ! C'est en tout cas ce que se disent les nombreux allergiques pour aimeraient voir l'hiver trainer le plus tard possible. Mais est-ce une allergie ou un rhume de Printemps ? Si les yeux grattent, que le nez n'est pas bouché mais coule en continue alors pas de doute entre allergie ou rhume : c'est bien une allergie. Dans le cas contraire, c'est sans doute ce qu'on appelle communément le rhume de Printemps. Mais notons que les allergies sont en hausse ces dernières années.

Rhume de Printemps

La fin de l'hiver et l'arrivée du Printemps peuvent être redoutables pour notre santé. D'une journée à l'autre, les températures peuvent baisser ou monter d'une dizaine de degré, sans compter le vent et ses rafales. Se faire prendre par les changements de température peut nous rendre vulnérable au rhume de Printemps et autres problèmes de santé associés.

Pour éviter d'attraper un coup de froid au détour d'une rue par laquelle s'engouffre le vent, privilégier un manteau léger, un pull et un foulard ou une écharpe légère. Prendre plusieurs couches de vêtements nous permettra d'en enlever s'il fait trop chaud et d'être bien protégée en cas de vents forts. Au placard donc la grosse doudoune de cet hiver !

En cas de Rhume de Printemps

Du repos et des médicaments pourront soulager les symptômes du rhume de Printemps, car il est difficile à soigner et pourrait se transformer en une autre maladie.

Dormons suffisamment, lavons nous les mains après avoir pris les transports et jetons nos mouchoirs usagés. Si quelqu'un de notre entourage a un rhume de Printemps, n'hésitons pas à nettoyer robinets de salle de bain, portes du réfrigérateur et télécommande de la télévision.

0

Ajouter votre commentaire