Le vrai/faux du rhume

le-vrai-faux-du-rhume
0
Difficile de passer la saison froide sans un rhume. Mais pour mieux l'éviter, il faut mieux le connaître. Or les idées reçues sont nombreuses. C'est partie pour tester nos connaissances !

Avoir froid donne le rhume ?
FAUX.
Ce n'est pas le froid, voire les variations de températures, qui nous enrhument. Mais davantage l'affaiblissement de notre système immunitaire. On l'associe au froid car le virus sévit plus souvent l'hiver. De plus en hiver, on reste au chaud, dans les maisons, confinés, proches les uns des autres. Situation idéale pour se transmettre les microbes.

Faut-il « nourrir un rhume et affamez une fièvre » comme l'indique le dicton ?
FAUX.
Ni l'un ni l'autre, se goinfrer ou se priver n'auront pas d'incidence sur la maladie. L'important, c'est de se nourrir sainement, et surtout de penser à boire. Une infection est souvent à l'origine d'une fièvre. Avaler le maximum de liquide permettra de l'éliminer plus rapidement. Et d'éviter la déshydratation.

Un virus reste-t-il entre cinq et sept jours dans le corps ?
VRAI.
Dans un premier temps, des médicaments pris sans ordonnances peuvent soulager les symptômes. Au-delà, il convient de consulter un médecin.

Le rhume se transmet surtout par les postillons et les mains.
VRAI.
Les postillons, éternuements et les mains sont les principales sources de transmission. Mais une étude a montré que seules 8% des personnes ayant embrassé un partenaire infecté ont été contaminées.

Les enfants sont plus souvent atteints par le rhume.
VRAI.
Et pour plusieurs raisons. Ils touchent à tout, ils sont souvent en groupe et ils ont un système immunitaire plus faible. Au total, ils attrapent sept à dix rhumes par an contre entre deux et quatre pour un adulte.

Les femmes sont-elles plus souvent malades que les hommes ?
VRAI.
Les femmes seraient malades en moyenne six jours par an contre quatre pour les hommes.

0

Ajouter votre commentaire