Redéfinir notre relation avec notre conjoint à l’heure de sa retraite

Redefinir-nore-relation-avec-notre-conjoint-a-l-heure-de-sa-retraite
0
La retraite… rien de plus réjouissant ! D’autant plus que cette étape confère une nouvelle dynamique à notre relation de couple.

Bien que la retraite constitue une étape des plus excitantes, elle peut également être source de bon nombre de tensions dans le couple. Cette relation va-t-elle survivre, alors que nous passons désormais tout notre temps à deux ? Naviguons ensemble sur ces eaux troubles grâce à quelques bons conseils.

La retraite constitue le test ultime pour un couple. Une étude menée par l’université privée américaine Cornell démontre que les hommes, en particulier, sont sujets à des épisodes de dépression, une fois ce fameux cap passé. Selon une autre étude, quatre couples sur dix admettent avoir dû réapprendre à vivre à deux, alors que 29 % d’entre eux ont indiqué ne pas partager la même vision de la vie que leur partenaire au moment de la retraite. Alors, comment nous assurer que la retraite reste synonyme de relation équilibrée ?

Prévoir la retraite à deux

Arrêtons-nous le temps d’un instant pour nous imaginer notre retraite. Pourquoi ne pas dresser une liste des activités que nous avons toujours rêvé de faire (ensemble et individuellement), des endroits que nous souhaiterions visiter et des choses à apprendre en les triant par ordre de priorité ? Ensuite, il suffit d’en choisir deux et de revenir à la liste dès que nous nous sentons perdues.

Faire preuve de flexibilité

La retraite représente un véritable changement dans notre vie, ce n’est rien de le dire. D’ailleurs, nous n’avons pas la moindre idée de notre réaction dans les prochains jours et les prochains mois, et encore moins dans les années à venir. L’élaboration d’un programme se révèle donc très utile, mais il convient également de faire preuve d’une grande flexibilité face aux changements éventuels.

Trouver des activités communes

Misons sur les points forts de notre relation et trouvons des activités régulières que nous aimons, tous deux, pratiquer ensemble. Un sport ? Des cours réservés aux adultes ? La visite de sites historiques ? Tout fonctionne, tant que cela nous rapproche !

Ne pas s’enfermer dans la relation

C’est un fait : parfois, nous n’aurons pas toujours envie d’être l’un sur l’autre. Et c’est tout à fait normal ! Respectons les centres d’intérêt de notre conjoint, même s’ils diffèrent des nôtres. La clé d’une relation solide après la retraite ? La liberté de faire ce qui nous plaît à nous.

Partager les tâches ménagères

Maintenant que notre conjoint est à la maison pendant que nous sommes encore au travail, nous pourrions nous attendre à ce qu’il s’occupe de toutes les tâches ménagères. Or, une reconversion en homme de ménage à plein temps n’était certainement pas ce qu’il s’était imaginé. Pour éviter un tel scénario, pensons à dresser une liste des tâches bien définie.

Aborder la question de l’argent

La communication est l’essence même de toute relation qui se respecte. Si, auparavant, notre conjoint était le principal soutien financier de la famille, la retraite peut soulever quelques inquiétudes en termes d’argent. C’est pourquoi, il convient de prendre le temps de passer en revue les questions financières pour savoir où nous en sommes. Décidons ensemble de la répartition des dépenses et de la provenance de l’argent.

Tirer profit des compétences de notre partenaire

Encourageons notre conjoint à faire du bénévolat ou à devenir un tuteur. Mettre à contribution ses années d’expérience pour les autres donnera du sens à sa nouvelle vie.

Ne pas négliger les proches et les amis

Certes, la retraite peut être synonyme d’un réel rapprochement entre les conjoints. Toutefois, évitons de compter uniquement l’un sur l’autre et passons du temps avec notre famille et nos amis. Le moment est venu d’accorder plus de temps aux les personnes à qui l’on tient.

0

Ajouter votre commentaire