Savoir vivre et bonnes manières en famille

Savoir vivre et bonnes manières en famille

0
Connaissons-nous tous les codes du savoir-vivre en société pour les transmettre à nos bambins ? Petit vrai/faux pour faire le point.

Heureusement acheter un rasoir féminin ou des lingettes dépoussiérantes à un hôte n'arrive pas tous les jours. Il semble que bien se tenir revienne à la mode. Est-ce enfin le retour du savoir vivre et des bonnes manières ? Voici un tour d'horizon des idées reçues sur les bonnes manières. Vrai ou Faux ?

Savoir vivre : Invitée à dîner pour la première fois chez des connaissances, on offre un bouquet de fleurs à la maîtresse de maison.
FAUX.
Le bouquet de fleur embarrasse la maîtresse de maison au moment où elle reçoit ses invités. La bouteille de vin est aussi délicate : la cuisinière a souvent prévu de quoi accompagner ses mets. On préfèrera donc un petit cadeau, comme des friandises raffinées qu'elle servira avec le café.
Comble des bonnes manières : le bouquet peut être envoyé dans la journée, avant le dîner ou le lendemain en guise de remerciement.

Bonnes manières : on attend que la maîtresse de maison nous invite à nous servir pour le faire.
VRAI.
Il est assez mal vu de se précipiter sur le plat pour se servir avant tout le monde. Quand on se sert, on ne choisit pas le plus beau morceau mais celui qui est juste devant soi.
Comble des bonnes manières : on n'oublie pas de reposer les couverts du service dans le plat, les dents de la fourchette tournées vers le haut, et la face bombée de la cuillère vers le haut également.

Savoir vivre : Avant de planter sa fourchette dans son assiette, on souhaite le bon appétit à toute la tablée.
FAUX.
Lancer un « bon appétit » revient à dire « bon estomac » ou « bon transit », et donc à rappeler que nous satisfaisons à table un besoin animal. On l'évite absolument dans un dîner mondain.
Comble du savoir vivre : quand une personne ose un « bon appétit », on répond simplement « vous aussi » pour ne pas la mettre mal à l'aise.

Bonnes manières : on pose ses couverts à « 4h20 » dans son assiette quand on a terminé.
VRAI.
En effet, on ne croise jamais ses couverts dans l'assiette, mais on les range parallèles l'un à l'autre à « 4h20 ».
Comble du raffinement : on veille à positionner les dents de la fourchette vers le haut et on tourne la lame du couteau vers la fourchette.

Savoir vivre : on ne coupe ni la salade ni les pâtes avec un couteau.
VRAI.
On n'utilise pas de couteau pour la salade et les pâtes mais pas plus pour le poisson, le pain, les œufs, le foie gras ou les pâtisseries. Pour la salade, on la replie avec un petit morceau de pain. Car fut un temps où la sauce oxydait les couverts. Les pâtes, elles, s'enroulent autour de la fourchette. Les œufs sont décapités à coups de cuillère.
Comble des bonnes manières : on déguste le foie gras à la fourchette.

Les bonnes manières sont donc une foule de petits détails. Des petits riens qui montrent un grand respect pour les autres. Quoi de plus noble, finalement, à transmettre à nos enfants !

Vous êtes plutôt à cheval sur les bonnes manières ? Vous jugez qu'elles sont importantes ou au contraire, vous les jugez totalement désuètes ? Venez partager votre avis sur la question sur le forum

0

Ajouter votre commentaire