Profitez de la plage en toute sécurité !

Famille
4/08/2021

Prenez ces précautions pour profiter de la plage de la meilleure des manières !

Vous voilà partis pour des vacances à la plage avec toute votre tribu ? La mer, la baignade et le soleil c’est formidable si on prend toutes nos précautions pour se protéger nous-même et surtout nos enfants. Plus fragiles et tête en l’air que les adultes, ils sont une proie facile aux potentiels dangers de la plage. Alors, sans hésiter, nous vous donnons un petit coup de pouce et partageons avec vous nos conseils pour profiter de la plage en toute sécurité !

Étape 1 : Se protéger du soleil

C’est le plus important. Se protéger du soleil à l’aide d’une crème solaire est indispensable, pour les enfants, comme pour les adultes. Loin de vous empêcher de bronzer, la crème solaire vous protégera des UV et des vilains coups de soleil.

  • Comment bien choisir l’indice de protection de sa crème solaire ?

Avant toute chose, sachez que le facteur de protection solaire (FPS) indiqué sur votre tube de crème par les nombres 20, 30, 50, 50+ correspond à son niveau de protection contre les UVB. On ne vous apprend rien : plus il est élevé, plus la protection l’est aussi. Mais qu’est-ce que cela veut dire concrètement ? Le FPS indique en réalité le temps durant lequel vous pouvez vous exposer au soleil après l’application de votre crème, sans prendre de coups de soleil.
Voici le calcul à faire : prenez le nombre de minutes qu’il faut à une peau non protégée pour prendre un coup de soleil, soit 15 minutes, et multipliez-le par l’indice de protection de votre crème. Pour une crème solaire SPF 30, ça donne : 15 x 30 = 450 minutes avant que le coup de soleil n’apparaisse.

Attention cependant, ces calculs ne sont que théoriques et dépendent surtout de votre type de peau, de l’intensité des rayons UV dus à l’heure d’exposition ou à la situation géographique. Une crème solaire ne vous protègera jamais complètement des UV : un indice 50 en laisse toujours passer 2%, c’est pourquoi il est important de renouveler l’application toutes les 2 heures.

  • Et pour les enfants ?

Les enfants ont une peau fine, fragile et sensible. Il est d’ailleurs fortement déconseillé d’exposer les enfants de moins de 3 ans directement au soleil, même avec une protection anti-UV. Pour les plus grands, et même pour les plus petits, le mieux est de choisir une crème solaire SPF 50+ que vous leur appliquerez avant d’aller à la plage, puis toutes les demi-heures et après chaque baignade. Vous minimiserez ainsi les risques de voir apparaître de vilains coups de soleil sur leurs jolis minois ! En plus de cela, vous pouvez même leur mettre un tee-shirt anti-UV (ou n’importe quel autre tee-shirt, idéalement à manche longue, ça fera aussi l’affaire).

  • Quel moment de la journée est le plus propice pour s’exposer au soleil ?

Pour profiter des vertus du soleil, de son apport en vitamines D, bon pour le moral comme pour la santé, il y a certaines heures à éviter. Sous nos latitudes, ce sont entre 12 h et 16 h que les rayons UV sont les plus intenses. On vous déconseille donc ces horaires-là pour vous exposer, surtout si vous êtes avec vos enfants. Privilégiez une exposition en matinée ou en fin de journée : vous pourrez même profiter d’une belle vue sur le coucher de soleil !

  • Quels sont les accessoires à ne pas oublier ?

Portez un chapeau ou une casquette et profitez de l’ombre d’un parasol pour minimiser à coups sûrs les risques d’insolation ! Et pour éviter d’être ébloui(e) toute la journée et protéger vos yeux de la réverbération du soleil, les lunettes de soleil s’avèrent également indispensables.

Étape 2 : S’hydrater

On ne nous le répètera jamais assez, mais il faut s’hydrater, même quand on n’en ressent pas le besoin. Encore plus lors des périodes de fortes chaleurs ou durant une exposition au soleil. Quand vous allez à la plage, vous pouvez prendre une glacière et y mettre au moins une bouteille d’eau pour chacun des membres de votre famille. L’eau restera fraîche et désaltérera tout ce beau monde.
Mais si le goût de l’eau paraît insipide à vos enfants, amateurs de sodas ou de jus trop sucrés, voici de quoi leur proposer un délicieux compromis :

  • De l’eau de concombre

1 litre d’eau fraîche et 1 concombre coupé en rondelle infusé durant la nuit : le tour est joué ! Voilà une boisson simple, hydratante et désaltérante, au bon goût de concombre.

  • De l’eau aromatisée framboise et menthe

1 litre d’eau, une dizaine de framboises et quelques brins de menthe infusés quelques heures dans un récipient. Une boisson qui ravira les papilles des petits comme des grands !

Etape 3 : Se baigner en toute sécurité

Vous êtes tous prêts à aller piquer une tête dans la mer ? Avant d’aller vous rafraîchir, voici quelques conseils pour une baignade sereine !

  • Brassards, bouées, gilets, ceinture, que choisir pour vos enfants ?

Si votre enfant ne sait pas nager, munissez-le d’une aide à la flottabilité. Si ce sont ses premiers instants dans l’eau, privilégiez la bouée ou les brassards. Et pour une efficacité optimale, choisissez-les en fonction du poids et de l'âge de votre enfant. Si vous voulez lui apprendre à nager, optez plutôt pour un gilet de natation ou une ceinture en mousse. Il se sentira comme un poisson dans l’eau ! De cette manière, même si vous devrez rester auprès de lui tout au long de sa baignade, il pourra commencer à apprendre à nager l’esprit tranquille, tout comme vous !

  • Privilégiez une zone de baignade surveillée

Ces zones vous seront indiquées sur la plage par un drapeau vert. Ce sont des endroits où la baignade est considérée comme sans danger particulier. Et comme son nom l’indique, elle est surveillée par plusieurs maîtres nageurs. Sécurité assurée !

  • Attention au risque d’hydrocution

Aussi appelé choc thermique, ce malaise se produit lors des fortes chaleurs, lorsque vous rentrez précipitamment dans l’eau dont la température est nettement inférieure à celle de votre corps. Cela peut provoquer un arrêt cardiaque, voire la noyade ! Alors pour éviter un tel drame, il y a quelques gestes simples à apprendre à votre enfant. Avant de rentrer progressivement dans l’eau, il doit se mouiller la tête, la nuque, puis le ventre. De cette manière, le corps s’habitue petit à petit au changement de température et le risque est écarté !

Maintenant que vous savez tout, il ne vous reste plus qu’à profiter de vos vacances en famille !