Langage des couleurs : quelle teinte pour quelle pièce ?

Langage-des-couleurs-pour-les-pices-de-la-maison
0
Les couleurs peuvent avoir une influence sur nos humeurs… Quelques conseils pour choisir les bonnes nuances pour les pièces de la maison !

Les couleurs auraient une influence sur notre ressenti et notre humeur. Les effets des couleurs ont été étudiés, notamment pour le monde de la communication. Vous l’avez peut-être remarqué en navigant de site en site : les offres périmées sont grisées ; les promotions agressives sont en rouge ; les sites qui vous parlent de bio sont en vert ; ceux qui vantent les bienfaits de la relaxation sont souvent illustrés par des déclinaisons de rose… cela n’est pas dû au hasard ! Les couleurs sont un langage à part.

Quelle langue parlent les couleurs ? À vos dictionnaires !

Vous voulez repeindre une pièce pour lui donner un petit coup de neuf, ou vous en avez assez de votre appartement aux murs tout blancs (qui sont parfois un brin salissants… même avec les meilleurs nettoyants ménagers) ? Vous pouvez opter sans hésitation pour des pastels, qui vont réchauffer une pièce (avec une teinte coquille d’œuf par exemple).

Mais vous pouvez aussi opter pour la couleur authentique ! Si vous ne disposez que d’un petit espace et que vous avez peur de « refermer » la pièce, vous pouvez ne peindre qu’un seul mur. Si vous avez la chance d’avoir une belle hauteur sous plafond, vous pouvez également ne peindre que la moitié inférieure des murs, et laisser la partie haute en blanc, pour y accrocher vos posters et vos tableaux.

Voici comment bien « parler couleur » pour savoir quelle teinte utiliser, et dans quelle pièce.

  1. Le bleu. En langage des couleurs : la confiance ; la fidélité ; la liberté… mais surtout, le calme. À utiliser pour la chambre ou pour le bureau : des espaces où le calme et la détente sont importants. Si vous avez peur de l’atmosphère un peu froide, souvenez-vous que certains bleus peuvent être vibrants (le bleu Klein par exemple). Le turquoise, lui aussi, est vu comme rafraîchissant, léger, fluide. Vous pouvez l’utiliser par petites touches, dans des housses de coussins, ou pour les draps que vous sortiez en été, lavés de frais avec votre lessive préférée, pour avoir l’impression de vous coucher dans un lit plus doux !
  2. Le rouge. En langage des couleurs : passion, interdit, sensualité, amour… Bref, des sentiments très « chauds » pour une couleur très chaude ! Vous pouvez l’utiliser dans la cuisine, ou sur un mur du salon, et compléter la décoration avec une teinte plus calme qui va « assagir » le rouge. Comme un beau gris souris, sur les plinthes ou par touches sur les coussins et le plaid du canapé.
  3. Le jaune. En langage des couleurs : gaieté, créativité, chaleur, optimisme. Le jaune va réchauffer la cuisine ou les pièces un peu sombres. Le jaune tournesol peut créer une certaine fatigue visuelle, mais avec une peinture de qualité, d’un beau mat, et dans une pièce utilitaire comme la cuisine, pas besoin de se priver. Pour « calmer » le jaune, on peut aussi choisir une teinte qui s’éloigne du « color block » et tend davantage vers le pastel, sans pour autant opter pour une couleur trop délavée.
  4. Le vert. En langage des couleurs : calme, nature, croissance. C’est une belle couleur à poser dans la chambre des enfants et des petits-enfants, et ce d’autant que le vert a mille nuances : du beau vert amande qui incite à la douceur ; en passant par le vert gazon qui insuffle un esprit de renouveau ; jusqu’au « canard », entre le bleu et le vert, très tendance.
  5. Le rose. En langage des couleurs : enfance, et bonheur. Le saviez-vous ? Pendant très longtemps, le rose, décliné du rouge vu comme une couleur « puissante », était en fait une couleur que l’on attribuait aux garçons ! La preuve que les modes changent, et que si vous aimez le rose, alors, osez ! Le violet, lui incite à la spiritualité et à l’imaginaire.
  6. Le brun. En langage des couleurs : la solidité, le naturel. Le brun est peu utilisé en décoration. Peut-être parce que, si on vous dit « brun », vous pensez aux terribles motifs des années 70’s… Or, un beau brun chaud, presque caramel, peut être très joli dans un salon, en association avec des accessoires cuivrés. En langage des couleurs, il évoque aussi la neutralité, le confort. Pour un coin lecture, par exemple, il peut inciter au cocooning.
  7. Le noir. En langage des couleurs : le mystère, l’élégance, le haut de gamme… Si vous avez une grande maison et une chambre consacrée au sommeil, et que le noir vous attire, pourquoi pas ? Pour une ambiance boudoir, il peut s’accorder de jolis bibelots colorés et fleuris, dans des teintes de rouge profond, par exemple. Mais si vous avez une chambre « multifonction » qui fait aussi dressing, bureau, préférez peut-être une autre couleur, ou allez vers un gris ardoise. Vous pouvez aussi faire le choix d’un seul mur noir, qui mettra en valeur un beau poster, ou cumuler ce mur noir avec une bande unique de papier-peint aux motifs rococos.
0
3a6bfee4-639b-356a-85b7-322cc6070b4e4746551447137442864
Coupon
€ 1.50
Lessive Ariel PODS

Ajouter votre commentaire

Gestion des cookies