7 avantages du statut de grands-parents

Victoria_JFM18_RefNo65_FR1
0
Les règles varient allégrement dès que l’on accède au statut de grands-parents… et voici les avantages qui découlent de notre nouvelle place dans la famille.

Négocier l’heure du coucher et faire davantage preuve d’espièglerie… Les grands-parents sont libres de faire plaisir à leurs petits protégés différemment, tandis que les parents n’en ont pas toujours le temps.

1. Repousser l’heure du coucher

Lorsque nos petits-enfants viennent dormir à la maison, ils savent pertinemment qu’ils pourront aller au lit un peu plus tard que d’habitude. Et pourquoi les priverions-nous de ce plaisir ? Pendant les vacances, comme il n’y a pas école, les matinées sous le signe de la relaxation constituent des moments privilégiés. En tant que grands-mères, plus personne ne nous attend au bureau à 9 h 00 du matin, ce qui signifie que nous pouvons faire preuve d’un peu plus de relâchement dans l’éducation des enfants.

Alors que les parents déclarent avec fermeté : « C’est l’heure d’aller au lit, pas la peine de discuter ! »,les grands-parents s’accordent souvent à dire : « D’accord, mais seulement 30 minutes… ».

2. Autoriser des petites douceurs

Faire plaisir à nos petits-enfants en leur laissant manger ce qu’il leur plaît, voilà bien une spécificité liée à notre statut de grands-parents, pour autant que l’on adopte ce principe avec modération. Alors que les parents s’efforcent de faire manger à leurs enfants des brocolis, les grands-parents leur achètent de la crème glacée, comme après tout, il faut bien se faire plaisir de temps en temps, n’est-ce pas ?

Alors que les parents déclarent avec fermeté : « Pas de sucreries avant le week-end »,les grands-parents s’accordent souvent à dire : « Bon, on va faire semblant de ne pas avoir vu cette troisième boule ».

3. Prendre le temps de discuter

Les enfants sont des êtres en perpétuelle interrogation, et se questionnent sur un nombre incalculable de choses, du « Pourquoi le ciel est-il bleu ? », en passant par des sujets plus philosophiques comme la raison de notre présence sur Terre. Et bien souvent, les parents sont trop occupés, fatigués ou distraits pour leur donner une réponse satisfaisante. En revanche, les grands-parents disposent de plus de temps et font preuve d’une plus grande sagesse, ce qui fait qu’ils sont souvent source de bons conseils. Aborder les questions existentielles de nos petits chéris, voilà bien un trésor que la vie nous offre et que nos protégés n’oublieront jamais.

Alors que les parents déclarent avec fermeté : « On en parlera plus tard, mon chéri »,les grands-parents s’accordent souvent à dire : « J’attendais justement que tu poses la question. Installe-toi confortablement, qu’on en discute ».

4. Transmettre les passions d’antan

Les loisirs créatifs ou méditatifs, comme le tricot ou la pêche, apparaissent généralement comme des activités particulièrement lentes dans ce monde en perpétuel mouvement qui est le nôtre, mais c’est justement là toute leur raison d’être. Après tout, les loisirs créatifs et les activités en extérieur sont des plus bénéfiques pour nos petits curieux en pleine croissance. Par ailleurs, les moments passés avec nos petits-enfants ne manquent jamais de nourrir notre esprit.

Alors que les parents déclarent avec fermeté : « Nous n’avons pas le temps aujourd’hui »,les grands-parents s’accordent souvent à dire : « Quelle bonne idée ! ».

5. Remplacer l’heure de bain par des histoires au pied du lit

En raison de notre obsession pour la propreté et l’élimination des bactéries, nos petits chéris sont souvent contraints de se laver le soir, même quand ils n’en ont pas besoin. Aujourd’hui, les cheveux et le nez sales sont la hantise des parents, alors qu’il n’y a pas si longtemps, la fréquence du bain n’était qu’hebdomadaire, ce qui ne posait aucun souci.

Alors que les parents déclarent avec fermeté : « Regarde ces vilaines mains sales ! File dans le bain ! »,les grands-parents s’accordent souvent à dire : « Est-ce qu’on ne prendrait pas plutôt le bain demain ? ».

6. Faire des gâteaux

L’art délicat de la pâtisserie est rarement pratiqué par les parents, notamment par manque de temps et de patience, mais il figure parmi les activités les plus amusantes à faire avec nos petites têtes blondes. En effet, rien de tel que de lire une recette, de faire les courses et de mesurer, de mélanger et de verser les ingrédients, sans parler des délicieux parfums qui émanent du four et du plaisir manifeste au moment de la dégustation.

Alors que les parents déclarent avec fermeté : « On fera ça demain » (tout en espérant que l’envie des enfants passera),les grands-parents s’accordent souvent à dire : « Une tarte aux pommes ?, Ma préférée ! ».

7. Se déguiser

Pour venir compléter une tenue, quoi de mieux que de fouiller dans le coffre à bijoux ? Toutefois, rares sont les parents qui l’autorisent (et souvent, à raison, pour ne pas avoir de problème avec la compagnie d’assurances !). Les grands-parents ont, quant à eux, le temps de cacher les bijoux de valeur ou hors de prix et de les remplacer par des bijoux fantaisie clinquants qui attireront les enfants comme des mouches.

Alors que les parents déclarent avec fermeté : « Interdiction de porter ce collier/cette montre dehors ! »,les grands-parents s’accordent souvent à dire : « Ne penses-tu pas que cette broche mauve irait à merveille avec cette cape et ces talons ? ». Amusement garanti !

Pour obtenir des astuces sur la manière de ranger notre intérieur après la venue des petits-enfants, ne manquons pas le guide de nettoyage rapide.

Des idées originales pour des activités amusantes avec les petits-enfants ?

Les devoirs sont finis ? On teste ces idées d’activités à faire avec les petits-enfants. On les laisse se dépenser et être créatifs !

0

Ajouter votre commentaire