#PartageDesTaches, il est maintenant temps d’agir !

Pensé pour vous par Ariel
0

La transmission des stéréotypes continue malgré l’évolution des mentalités.

Dans une nouvelle étude IPSOS*, Ariel montre l’importance du combat pour une meilleure répartition des tâches domestiques pour montrer l’exemple aux prochaines générations. Elle met en lumière le rôle des parents dans la transmission des stéréotypes aux plus jeunes. Les clichés encore fortement ancrés dans de nombreux foyers se transmettent de façon plus ou moins consciente de génération en génération.
Ariel poursuit ainsi sa campagne #PartageDesTaches et agit afin de promouvoir une plus grande égalité dans la répartition des tâches ménagères.

La campagne #PartageDesTaches lancée par Ariel en 2018 pour inciter les parents à montrer l’exemple aux futures générations se poursuit cette année, et va plus loin. Selon une nouvelle étude IPSOS* « Partage des tâches ménagères et transmission : regards croisés Enfants-Parents », les stéréotypes de genre continuent de jouer un rôle important dans l’apprentissage des tâches ménagères. Malgré l’évolution des mentalités, l’égalité semble donc encore bien loin d’être atteinte. Au-delà des mots, il est désormais important de passer à l’action afin de donner l’exemple aux futures générations.

60 % des enfants âgés de 8 à 16 ans dressent le constat que c’est leur mère qui, à la maison, fait globalement le plus de choses. Des enfants qui aujourd’hui se sont imprégnés des images et des discours genrés de leurs parents et se projettent dans un schéma finalement assez similaire. Ainsi, près d’un garçon sur deux déclare que, plus tard dans son couple, c’est sa conjointe qui s’occupera de la lessive. Un constat inquiétant, qui montre que les choses sont encore loin d’évoluer au sein des familles françaises.

Une sensibilisation forte sur cette question dès le plus jeune âge, prônant un discours égalitaire entre les sexes, permettrait une rupture avec ce phénomène de transmission. En nouant un partenariat avec l’ADOSEN**, Ariel passe à l’action pour aider à déconstruire les stéréotypes avec plus de 150 000 interventions dans les écoles Françaises.

Par l’information et l’échange, Ariel veut aider à faire disparaître les rôles trop genrés au sein de la famille. C’est pourquoi Ariel s’allie avec la coach Marie-Laure Monneret et crée des outils pour aider les parents à mieux partager les tâches et montrer l’exemple aux jeunes générations. Quand un enfant voit son père faire la lessive, il comprend que n’est pas une tâche réservée aux femmes.

Génération après génération, les enfants se projettent dans un scénario aussi genré que leurs parents et le schéma se reproduit !

Selon l’étude, les tâches ménagères sont encore, dans beaucoup de foyers français, à la charge de la mère. Une réalité perçue massivement par les enfants (60 % d’entre eux). Ainsi, de nombreuses tâches demeurent genrées dans l’esprit des enfants. Les tâches liées au linge sont majoritairement associées à la mère (85 %), tout comme le nettoyage de la salle de bain (78 %) ou des sols (72 %).

Si l’on écarte le principe selon lequel les enfants sont finalement assez peu mobilisés par leurs parents pour participer aux tâches ménagères de la maison, pour ceux qui le sont, le schéma semble se reproduire. Ainsi les filles témoignent d’une participation supérieure à celles des garçons, notamment pour ce qui relève des tâches liées au linge (55 % des filles le faisant « souvent » ou « parfois » contre 39 % des garçons). De plus, dans les foyers composés uniquement de filles, l’apprentissage des tâches liées au linge est plus important que dans les foyers composés uniquement de garçons (59 % vs. 47 %). Alors que les parents déclarent massivement que filles et garçons sont totalement égaux (91 %), ils semblent en parler assez peu avec leurs enfants (55 % seulement disent ouvertement que ce n’est pas normal que les filles aident plus que les garçons). La verbalisation auprès des enfants semble donc loin d’être systématique.

Parce que les tâches domestiques apprises et confiées aux enfants s’inscrivent dans un schéma similaire à celui de leurs parents, avec des filles plus sollicitées que les garçons, les clichés demeurent. Ainsi, il apparait peu surprenant que les enfants, et notamment les garçons, se projettent dans l’avenir dans un scénario tout aussi genré.

Ariel pense que tout le monde devrait donner l’exemple pour la prochaine génération. Au-delà des mots, les enfants doivent être témoins des actions de leurs parents pour modifier les schémas dans lesquels ils se projettent. Quand un enfant voit son père faire la lessive, il comprend que n’est pas une tâche réservée aux femmes. C’est pourquoi Ariel développe les Ariel Pods, qui offrent la même qualité de lavage impeccable à chaque fois, peu importe qui fait la lessive et quel que soit le défi. Il est plus facile de partager les tâches et de montrer l’exemple avec Ariel Pods ! #PartageDesTaches

Ariel s’engage et passe à l’action pour sensibiliser les générations futures avec un partenariat stratégique dans les écoles

Alors qu’à la maison la situation ne semble être amenée à changer que progressivement, il est possible que l’école puisse constituer un relais pour mobiliser les enfants sur ces sujets et les amener à bousculer ces stéréotypes. Ce partenariat permettra de développer de nouveaux outils pour réfléchir à l’égalité hommes-femmes au sein du foyer.

Pour aller au-delà de ce premier constat, Ariel s’associe à l’ADOSEN**, association à but non lucratif, dans le cadre de sa campagne « Stéréotypes, Stéréomeufs », qui intervient dans l’ensemble des établissements scolaires pour déconstruire les stéréotypes de genre en questionnant les schémas dans lesquels les élèves évoluent au quotidien. Plus de 150 000 interventions sont prévues dans toute la France durant l’année scolaire 2019/2020 afin de sensibiliser les élèves de 8 à 16 ans aux questions d’égalité hommes-femmes et au partage des tâches.

Pour Sofia El Yousfi, déléguée générale de l'ADOSEN**, « Grâce au soutien d’Ariel, nous avons pu multiplier par deux le nombre d’enfants bénéficiant du programme cette année en doublant le nombre de bénévoles formés. Bien que les questions d’égalité hommes-femmes sont de plus en plus abordées dans les écoles, le partage des tâches est souvent le grand oublié du débat. Avec Ariel comme partenaire, nous allons pouvoir développer des outils permettant d’aborder le sujet dans les classes et questionner les schémas dans lesquels les élèves évoluent. »

En rejoignant cette initiative, Ariel souhaite aider les enfants à développer leur esprit critique et transformer le modèle genré du partage des tâches.

Ariel développe des outils pour mieux partager les tâches et montrer l’exemple aux futures générations

Pour aider les parents à montrer l’exemple, Ariel collabore avec la coach Marie-Laure Monneret, experte des questions de partage des tâches. Ensemble, ils développent des outils permettant aux couples de mieux répartir les tâches grâce à des méthodes simples à mettre en place chez soi.

Ces outils pédagogiques, permettront d’aider les couples, étape par étape, à aborder le sujet du partage des tâches et trouver des solutions ensemble pour instaurer une répartition plus équitable au sein du foyer.




*Méthodologie de l’étude IPSOS :
• Méthode d’échantillonnage : méthode des quotas : échantillon constitué par tirage aléatoire dans la base des panélistes éligibles pour l’étude
• Cibles interrogées : Deux échantillons ont été interrogés :
• 500 enfants âgés de 8 à 16 ans constituant un échantillon représentatif de la population française de cette tranche âge interrogés selon la méthode des quotas sur les données de sexe, d’âge des enfants, de profession de la personne de référence du ménage et de région de résidence (données INSEE).
• 500 parents d’enfants de 8 à 16 ans constituant un échantillon représentatif de la population française ayant des enfants âgés de 8 à 16 ans interrogés selon la méthode des quotas sur les données de sexe, d’âge, de profession de la personne de référence du ménage, de région de résidence (données INSEE).
• Collecte : Online sur système CAWI via l’accesspanel d’Ipsos ; dates de terrain pour les enfants, du 20 au 26 août 2019, pour les parents, du 19 au 24 août 2019
• Traitement statistique : échantillon pondéré selon la méthode du Rim Weighting

**A propos de l’Adosen
L’ADOSEN - Prévention Santé MGEN est une association de loi 1901 agréée par le Ministère de l’Education Nationale. Association d’éducation et de promotion de la santé, de la citoyenneté et de la solidarité, elle fonde son action autour trois piliers : la valorisation des initiatives pédagogiques des équipes éducatives, la création d’outils pédagogiques spécifiques et l’intervention en milieu scolaire par le biais de ses militants ou de volontaires en services civiques. Les actions de l'ADOSEN sont à retrouver sur : www.adosen-sante.com

0
447091c1-2989-33ab-9d4f-e7c7851668066836274339326938686
Coupon
€ 1.50
Lessive Ariel PODS

Ajouter votre commentaire

Gestion des cookies